Warlords Battlecry 3

Les histoires

Le Cataclysme

En l'an 1032, Mordaine, prince des elfes noirs, lança un sort d'une grande puissance qui affecta l'ensemble d'Ethéria.

Alors qu'il cherchait à invoquer un puissant démon, il affaiblit sans le vouloir la barrière séparant le monde du mortel de celui des démons.

Le sort fut aussitôt renvoyé et sa puissance décuplée provoqua tremblements de terre, raz-de-marée et tempêtes monstrueuses à la surface d'Ethéria.

Et surtout, les Quatre Cavaliers en profitèrent pour entrer par le portail ouvert.

L'histoire écrite

La plus ancienne histoire écrite d'Ethéria remonte aux elfes de la toundra du nord.

Ceux-là mêmes qui deviendraient plus tard les hauts-elfes.

La fondation de la cité d'Ehlariel par Ehlanna, la Reine des Glaces, marque le début de l'histoire et l'an un du calendrier actuel.


La préhistoire

On sait très peu de choses de la période antérieure aux premiers écrits des elfes.

Il est certain que l'empire des seigneurs dragons existait à l'ouest, mais ces derniers ne connaissaient pas l'écrite et la tradition orale n'a pas suffi à perpétrer leur souvenir.

Nombre d'érudits pensent qu'en ce temps, Ethéria était gouvernée par les dragons.

Le seigneur Fiélon

Le seigneur Fiélon est l'un des Quatre Cavaliers qui sont arrivés sur Ethéria lors du Cataclysme. On l'appelle également le Seigneur de la Mort.

Il est parti en direction du nord, par-delà la toundra, rejoignant presque la mer de Glace, et les terres où il s'est installé sont devenues le Royaume de la Mort.

A plusieurs siècles d'intervalle, il lève une armée et marche en direction du sud. C'est généralement aux hauts-elfes et aux chevaliers de Sirilie qu'il revient de le repousser.


Le seigneur Sartek

Le seigneur Sartek est l'un des Quatre Cavaliers qui sont arrivés sur Ethéria lors du Cataclysme. On l'appelle également le Seigneur de la Guerre.

Sartek s'est dirigé vers le nord, corrompant les terres qu'il traversait et créant des créatures telles que les griffons, les gnolls et les harpies.

Il s'est finalement installé loin au nord-est, dans ce qui est aujourd'hui appelé le Royaume de la Guerre.

Les minotaures

Quand Sartek, Seigneur de la Guerre, s'est installé dans le lointain nord-est, il a corrompu les tribus locales d'humains, les transformant en minotaures.

Ces derniers sont devenus ses serviteurs, créés à son image. Et leur brutalité ne pouvait que ravir leur maître.

Des tournois ont été organisés en l'honneur de Sartek, les vainqueurs devenant ses serviteurs personnels, connus sous le nom de K'Varrs.


Le seigneur Antharg

Le seigneur Antharg est l'un des Quatre Cavaliers qui sont arrivés sur Ethéria lors du Cataclysme. On l'appelle également le Seigneur de la Peste.

Il s'est dirigé vers la jungle et les marais pestilentiels du sud-est, qui ont vite été connus sous le nom de Royaume de la Peste.

Une fois là, il a libéré de terribles maladies sur les créatures locales, les transformant en monstruosités.

Le seigneur Melkor

Le seigneur Melkor est l'un des Quatre Cavaliers qui sont arrivés sur Ethéria lors du Cataclysme. On l'appelle également le Seigneur de la Famine.

Plus patient que les trois autres, il s'est replié vers le désert occidental, qui est devenu le Royaume de la Famine.

Depuis, entouré de ses serviteurs insectoïdes, il attend son heure en regardant son royaume s'étendre lentement d'année en année.


L'ancienne Agarie

Au temps jadis, l'Agarie, terre des chevaliers, était occupée par cinq tribus d'humains qui migraient vers le nord.

Il s'agissait des K'Irins (la Tribu de la Licorne), des K'Elenaks (la Tribu du Chêne), des K'Ildans (la Tribu de la Fouine), des K'Bars (la Tribu de la Couronne dorée) et des K'Eiras (la Tribu de la Hache).

Puis, leur civilisation s'est développée et ils sont devenus les chevaliers d'Agarie.

Les chevaliers de Sirilie

Les Siriliens sont les moins nombreux des chevaliers d'Agarie, mais aussi les plus connus.

Ils se sont installés à l'est de l'Agarie, dans une région que l'on disait occupée par les licornes.

Ils ont très vite fait commerce avec les nains de Khaz Agar, qui construisaient en ce temps-là leur capitale, Marthos.

La plupart des grands héros agariens sont de souche sirilienne.


Les chevaliers d'Elénie

Les Eléniens vivent dans les denses forêts de la frontière occidentale de l'Agarie.

Les chevaliers d'Elénie sont les maîtres du tir à l'arc.

L'empire de Sélentis a maintes fois essayé d'envahir l'Agarie, mais toutes ses tentatives se sont heurtées aux archers éléniens.

Les chevaliers de Theira

Les Theirois se sont installé dans les terres inhospitalières du nord de l'Agarie. Ce sont des être rudes, qui chassent le troll pour se distraire.

La hache est l'arme de prédilection des chevaliers de Theira, et celle qu'ils utilisent est tellement lourde que la plupart des guerriers auraient du mal à la soulever.

Ce sont des gens bourrus, dont on dit souvent qu'ils ont du sang nain dans les veines.


Les chevaliers de Bartonie

De tous les chevaliers d'Agarie, ce sont les Bartoniens sont les plus nombreux.

Situés au centre du pays, ils se battent rarement, sauf contre les autres ordres de chevaliers.

C'est pour cette raison qu'ils mettent plus que les autres l'accent sur le cérémonial et la chevalerie.

Pour la plupart des étrangers, leurs incessantes cérémonies protocolaires sont souvent insupportables.

Les chevaliers de Gilde

Les fourbes Gildois habitent le sud de l'Agarie.

Le Cataclysme a particulièrement touché la région et des failles béantes s'y sont ouvertes, révélant de fabuleux gisements d'or.

Depuis, les Gildois sont incroyablement riches. Ce ne sont certes pas les plus grands combattants du pays, mais ce sont eux qui tiennent les cordons de la bourse.


Le code de la guerre

Les divers ordres de chevaliers d'Agarie se font la guerre depuis si longtemps qu'ils ont fini par établir un code.

Ce code de la guerre est extrêmement précis. Il détermine comment les chevaliers peuvent se battre.

Tous les ordres s'y conforment avec la plus grande rigueur, exception faite des fourbes Gildois.

Marthos

En l'an 1450, Marthos, l'explorateur, quitta l'Agarie à destination de l'empire de Lysée.

Quand il en revint, quelque 20 ans plus tard, il ramena avec lui de nombreuses connaissances concernant la civilisation, le mode de gouvernement et le commerce.

Il fonda alors la capitale des Siriliens (qui serait plus tard rebaptisée Marthos en son honneur) et se mit à commercer avec les nains.


La reine Ehlanna

La reine Ehlanna fut la première régente des hauts-elfes.

C'est à elle que l'on doit Ehlariel, la Citadelle des Glaces, ainsi que les débuts de l'histoire écrite.

Son fils Lunarion devint le premier Roi de la Lune.

En l'an 383, Ehlanna et son fils périrent en mer, au cours d'une terrible tempête.

Le roi Lunarion

Lunarion était le fils aîné d'Ehlanna, la Reine des Glaces

En l'an 321, il fonda une ville sur une île à laquelle il donna son nom. C'est également cette même année qu'il s'autoproclama Roi de la Lune.

En l'an 383, Lunarion et sa mère périrent en mer, au cours d'une terrible tempête.


Les Années de Deuil

Suite au décès de la reine Ehlanna et du roi Lunarion, les elfes connurent une période appelée les Années de Deuil.

Comme les elfes vivent très vieux, leur deuil dura 500 ans, période pendant laquelle ils se tournèrent vers l'introspection, ignorant le reste du monde.

Ils furent brusquement ramenés à la dure réalité en 914 quand Gornak Mangelelfe, le chef orque, attaqua et prit Ylarie.

Le roi Keldurin

Après le décès de Lunarion en 383, son petit-fils Keldurin l'Erudit lui succéda.

Keldurin proclama aussitôt une période de deuil qui durerait 500 ans.

Il fut finalement tué par le petit-fils de sa soeur, le prince Mordaine, lequel déclencha ainsi la guerre civile des elfes.


La reine Ehlanna II

Après sa mort en mer en 383, la reine Ehlanna se vit succéder par son arrière-petite-fille, également prénommée Ehlanna.

La reine Ehlanna II était la grand-mère du prince Mordaine, premier elfe noir et responsable du Cataclysme.

Ehlanna II et son frère Keldurin, le Roi de la Lune, gouvernèrent la nation elfique durant 500 ans, pendant la période connue sous le nom des Années de Deuil.

Gornak

Gornak Mangelelfe, demi-orque et demi-troll, pilla les terres elfiques en 914 à la tête des tribus orques.

Il rasa les citadelles d'Ylarie, Obarin et Sylvallyn avant que sa progression ne soit stoppée par un groupe de mages aux ordres du prince Mordaine.

L'armée de Gornak périt ensevelie sous la neige et la glace, suite à un sort ayant nécessité toute la puissance des mages elfes.


Les Gardelunes

Suite à l'attaque de Gornak Mangelelfe, en 914, et à la mort mystérieuse du roi Keldurin, en 922, le nouveau Roi de la Lune, Inarion, décréta la création d'un nouveau corps de guerriers, les Gardelunes.

Ces guerriers d'élite reçurent pour mission de protéger les terres elfiques contre les envahisseurs.

Passés maîtres dans le maniement de l'arc, les Gardelunes sont capables de tirer plusieurs flèches d'un seul coup.

Les Gardes des Glaces

Après avoir instauré les Gardelunes en 923, le roi Inarion se rendit sur le continent, où il aida la reine Ehlanna II à créer les Gardes des Glaces.

Ces derniers reçurent pour mission de protéger les familles royales des elfes.

Ce sont les maîtres incontestés du combat à la lance. Leur cape les protège du froid.


L'invocation

Le prince Mordaine fut le premier invocateur. C'est lui qui découvrit comment appeler les créatures originaires des autres plans.

Quand il en fit part au Conseil blanc, offrant d'utiliser ses connaissances pour aider à la défense des terres elfiques, il vit sa pétition rejetée.

Prenant très mal cette humiliation, il jura de se venger en prenant un jour la tête du Conseil.

Ainsi débuta la guerre civile des elfes, au cours de laquelle Mordaine et ses fidèles tentèrent de s'emparer du pouvoir.

La Voie des Ténèbres

Un culte étrange du nom de Voie des Ténèbres fleurit sur les terres de l'empire de Sélentis.

Ses membres vénèrent les démons et nombre d'entre eux sont des invocateurs ou des assassins professionnels.

La rumeur veut que les elfes noirs soient fortement impliqués dans ce culte, mais il a toujours été impossible de la confirmer ou de l'infirmer, aucun des membres de la Voie des Ténèbres n'ayant jamais réussi à la quitter en vie.


La guerre civile

La guerre civile des elfes dura de 930 à 942 et causa un grand nombre de morts.

Le prince Mordaine était le chef des rebelles. Ses intentions étaient nobles, car il voulait juste défendre son pays et se sentait frustré par les décisions du Conseil blanc.

Au final, il fut capturé et envoyé en exil avec tous ses fidèles par le roi Inarion.

L'exil

L'an 943 marqua le début des Années des Sept Flottes.

Mordaine et ses fidèles furent embarqués à bord de navires et envoyés en exil. A partir de ce jour, on leur donna le nom d'elfes noirs.

De leur côté, de nombreux elfes las de la guerre décidèrent de quitter leur terre natale pour aller s'installer ailleurs et vivre en paix. Eux devinrent les elfes des bois.


La mort d'Inarion

Voir sa nation se déchirer lors des Années des Sept Flottes fut trop dur pour le roi Inarion, qui tomba malade et finit par rendre l'âme.

Son fils Ghalad devint Roi de la Lune en 956.

Le roi Ghalad gouverna de longues années durant. C'était un souverain sage et juste, qui guida merveilleusement les siens.

Les sept nations

En l'an 960, après la guerre civile, les elfes se retrouvèrent scindés en sept nations et la période qui suivit fut baptisée Années de la Reconstruction.

Il y avait deux nations de hauts-elfes au nord.

Deux nations d'elfes des bois à Solhavre et Argemyr.

Et enfin, trois petites nations d'elfes noirs à Yrm, Bois-Duimen et Mordanion.


Les raids des elfes noirs

Suite à leur bannissement, les elfes noirs fondèrent leurs nouveaux royaumes, après quoi ils repartirent à l'assaut des terres des hauts-elfes.

Les Gardelunes les repoussaient systématiquement, mais les raids ne cessèrent pas pour autant.

Au final, les elfes noirs en vinrent à utiliser lors de leurs attaques des démons invoqués par leur chef, le prince Mordaine.

Mordanion

Tout comme le Roi de la Lune Lunarion avait baptisé une île en son nom bien des années plus tôt, le prince Mordaine fit de même avec l'endroit où il vivait en compagnie de ses fidèles.

Il baptisa son île Mordanion et y passa de longues années à étudier l'art de l'invocation.

Le Cataclysme prit sa source à Mordanion, ce qui explique que cette dernière soit aujourd'hui connue sous le nom d'île du Cataclysme.


Les Années de Tristesse

Après avoir presque détruit leur monde en 1032 à cause du Cataclysme, les elfes entrèrent dans une période appelée Années de Tristesse.

Mais leurs grandes citadelles furent malgré tout lentement reconstruites.

Certaines restèrent toutefois en ruine, car les elfes étaient bien moins nombreux qu'auparavant et leur heure de gloire était révolue.

Elfes et nains

Le premier contact entre ces deux races eut lieu en 1321 et fut pacifique, la migration des nains leur faisant alors traverser la toundra du nord.

Mais la guerre s'ensuivit rapidement, en raison de la fourberie des elfes noirs.

Les conflits qui en découlèrent ne firent guère de morts, ni d'un côté ni de l'autre, mais ils marquent le début d'une longue vendetta entre elfes et nains.


Les Années de Mort

Après une longue période de paix dans le nord, le seigneur Fiélon approcha la Citadelle des Glaces en 1913 pour exiger la reddition des elfres.

Quand il se vit opposer le refus de ces derniers, il s'en alla ramener à la vie l'armée de Gornak Mangelelfe.

En 1914, l'armée de morts-vivants se rua à l'assaut des positions des hauts-elfes, 1 000 ans très exactement après la première invasion de Gornak.

Thyatis

Thyatis fut le premier grand mage des elfes.

C'est lui qui rassembla les mages en 1918, afin de stopper une bonne fois pour toutes l'assaut du seigneur Fiélon contre la Citadelle des Glaces.

Il périt près d'un siècle plus tard, en 2016, alors qu'il repoussait, seul, une nouvelle attaque de Fiélon.


Le serment

Sauvé en mer par les elfes, Korin VI, roi des nains, décréta que les elfes étaient désormais ses amis et prêta serment en ce sens.

Mais tous les nains n'étaient pas de cet avis, et Korin fut assassiné dans son bain par son neveu, Ménios.

Jaloux de la richesse des elfes, le roi Ménios lança une attaque surprise contre Lunarion. Celle-ci échoua et la réaction des elfes fut d'une violence inouïe : les nains se firent décimer.

Drak-Dum

Depuis les temps immémoriaux, Drak-Dum est la demeure ancestrale des nains.

En 1850, ils en furent pourtant chassés par les gnolls, serviteurs de Sartek.

Il leur fallut près de 2 000 ans pour la récupérer, mais les nains sont extrêmement persévérants.


Les treize citadelles

Le Cataclysme ouvrit de nombreuses nouvelles cavernes dans les profondeurs d'Ethéria.

Certaines débouchaient sur la demeure ancestrale des nains, Drak-Dum, aussi ces derniers décidèrent-ils de les explorer.

Les nains bâtirent un total de treize citadelles souterraines avant le déclin de leur civilisation.

Khaz Elenak

En 1126, les nains fondèrent la citadelle de Khaz Elenak dans les montagnes, à proximité d'une tribu d'humains ayant pour nom K'Elenaks.

La salle du trône fut taillée derrière une chute d'eau, et la légende veut que jamais les nains n'aient rien bâti de plus majestueux.

Khaz Elenak est l'une des rares citadelles naines à avoir survécu jusqu'à aujourd'hui.


Khaz-Tarn

La citadelle de Khaz-Tarn fut fondée dans les Monts Géants en 1034. Ce fut la seconde citadelle bâtie par les nains après le Cataclysme.

C'est autour de Khaz-Tarn que les nains découvrirent l'existence des griffons.

Plus tard, Khaz Tarn deviendrait célèbre grâce à ses dresseurs de griffons, formant ces derniers au rôle de monture après avoir dérobé les oeufs dans les aires des griffons adultes des environs.

Zhur

Empruntant les galeries qui s'étendaient sous la baie d'Iléan, les nains finirent par atteindre l'île de Zhur.

Ils y fondèrent la citadelle de Zhur en 1101, au coeur même d'un volcan.

En 2850, la citadelle de Zhur fut mise à sac par les hauts-elfes, suite à quoi elle resta déserte.


La Grande Peste

En 1290, rendu nerveux par la proximité des nains de la citadelle de Khaz-Barak, le seigneur Antharg décida de leur envoyer des créatures malades et contagieuses.

La cruauté du Seigneur de la Peste n'avait pas de limite ; la maladie décima bien vite la population de la citadelle.

Aujourd'hui encore, deux enfants nains sur trois meurent en bas âge, des séquelles de cette terrible épidémie.

Les nains ténébreux

L'origine des nains ténébreux remonte aux nains qui décidèrent d'émigrer en 1321 pour fuir la Grande Peste.

Afin d'éviter les escarmouches avec les hauts-elfes, ils partirent vers le nord et le Royaume de la Mort.

Mais alors qu'ils traversaient ce dernier, ils furent corrompus par le seigneur Fiélon.


Malbec

Le territoire de Malbec fut colonisé par une tribu d'humains en 810. Il s'agissait des K'Malbecs, la Tribu de la Baleine.

Suite au Cataclysme de 1032, leurs terres se retrouvèrent inondées et inhabitables.

Les K'Malbecs migrèrent donc vers l'intérieur des terres, fondant une nouvelle société qui finirait par devenir l'empire de Lysée.

Lyséas

Lyséas était le chef des K'Malbecs, et c'est lui qui guida l'exode des siens suite au Cataclysme.

Commerçant avec les elfes noirs du Bois-Funeste, il fonda une ville qu'il nomma Lysée, en son honneur.

Son petit-fils fonda ensuite un empire.


L'empire de Kysée

A sa grande époque, l'empire de Lysée s'étendait de la péninsule de Lysée jusqu'en Agarie, au nord.

Mais il s'effondra lors du jihad orque qui transforma sa capitale en amas de ruines fumantes.

Plusieurs jeunes royaumes tels que celui de Colis Tarn et des Terres frontalières tentèrent bien de prendre sa place, mais aucun ne parvint jamais à l'égaler.

Le jihad orque

Quand il comprit qu'il était incapable d'enfanter, Lyséas XVI ordonna le vol de la corne de Kor, symbole de fertilité des orques.

Malheureusement, les orques se mobilisèrent en nombre pour la reprendre, constituant ainsi une armée telle qu'Ethéria n'en avait jamais connue.

Connue sous le nom de jihad orque, la guerre qui s'ensuivit ravagea totalement l'empire de Lysée.


La maison des Lysène

La maison des Lysène était l'une des Maisons de l'empire de Lysée, ses membres aimant à répéter qu'ils étaient les descendants directs de l'empereur Lyséas Ier.

Leur pouvoir était immense dans les premiers temps de l'empire, mais ils devinrent par la suite faibles et corrompus.

Le dernier empereur, Lyséas XVI, était un idiot impotent, incapable d'avoir un héritier.

La maison des Cerberine

La maison des Cerberine était l'une des Maisons de l'empire de Lysée.

Sans doute produisit-elle les meilleurs empereurs ; car même si l'expansion territoriale a toujours été limitée sous leur direction, au moins amélioraient-ils la qualité de vie de leurs sujets.

On dit souvent que les Lysène fondèrent un royaume, les Quintine un empire, et les Cerberine une civilisation.


La maison des Quintine

La maison des Quintine était l'une des Maisons de l'empire de Lysée.

Les Quintine étaient de fidèles alliés des elfes noirs du Bois-Funeste, à tel point que beaucoup voyaient en eux les pantins des elfes.

La plupart des empereurs Quintine sont montés sur le trône après des assassinats jamais élucidés.

Les K'Irins

Les K'Irins, ou Tribu de la Licorne, étaient des nomades qui s'installèrent dans l'est de l'Agarie et prirent par la suite le nom de Siriliens.

C'était un peuple d'une grande sagesse qui avait des accords commerciaux avec les nains de Khaz Agar.

Marthos l'explorateur était un K'Irin. Beaucoup disent que c'est lui qui a amené la civilisation en Agarie.


Les K'Elenaks

Les K'Elenaks, ou Tribu du Chêne, étaient des nomades qui s'installèrent dans l'ouest de l'Agarie et prirent par la suite le nom d'Eléniens.

Les K'Elenaks taillaient leurs grands arcs à partir de branches de chêne, d'où leur nom, et la plupart des Eléniens sont encore archers de nos jours.

Les K'Ildans

Les K'Ildans, ou Tribu de la Fouine, étaient des nomades qui s'installèrent dans le sud de l'Agarie et prirent par la suite le nom de Gildois.

Tout comme les K'Ildans avant eux, les chevaliers de Gilde sont considérés comme des fourbes par la plupart des gens.


Les K'Bars

Les K'Bars, ou Tribu de la Couronne dorée, étaient des nomades qui s'installèrent dans le centre de l'Agarie et prirent par la suite le nom de Bartoniens.

Les Bartoniens sont les plus nombreux des chevaliers d'Agarie, peut-être parce qu'ils n'ont pas de frontière commune avec les terres des orques.

Les K'Eiras

Les K'Eiras, ou Tribu de la Hache, étaient des nomades qui s'installèrent dans le nord de l'Agarie et prirent par la suite le nom de Theirois.

C'étaient de farouches guerriers, qui se battaient souvent à l'aide d'une hache à deux mains, et leurs descendants perpétuent encore cette coutume de nos jours.


Daros

Situé au coeur de la Plaine-Sanglante, Daros est le centre de l'activité commerciale des diverses tribus barbares de la région.

La ville est protégée par un pacte décrétant qu'il est interdit de faire couler le sang à l'intérieur de ses murs, les contrevenants étant systématiquement lapidés à l'extérieur des murs.

Daros est dirigée par le roi Arokk, véritable colosse mi-homme, mi-taureau originaire de la Tribu des Bêtes.

La plaine Sanglante

L'aride plaine Sanglante abrite de nombreuses tribus barbares.

Ces dernières se font perpétuellement la guerre, généralement pour s'emparer des terres de leurs voisins, mais aussi parfois pour le seul plaisir de se battre.

Les K'Ogaris, ou Tribu des Bêtes, sont les plus violents de tous.


Al-Diraq

L'empire d'Al-Diraq gouverne la majorité des contrées occidentales d'Ethéria depuis plus de 1 000 ans.

Fondé par un groupe de barbares en migration vers le nord, l'empire devint bien vite un centre de culture et de savoir surpassant de beaucoup les civilisation orientales.

L'empereur est presque considéré comme un dieu vivant par ses sujets.

La piraterie

Le Dédale des Dragons accueille les pirates depuis de nombreuses années.

Le nombre de pirates a brusquement augmenté le jour où l'empire d'Al-Diraq a décrété que la piraterie était légale.

Cela a fortement nui aux relations commerciales avec les autres contrées, mais les marchands continuent de faire le voyage, attirés par les marchandises rares et exotiques de l'empire.


Le démembrement

Le seigneur Fiélon retourna sur Ethéria après avoir été vaincu par les Siriliens lors de la Guerre du Fiel.

Son premier acte fut alors d'agresser Sartek, qui l'avait trahi durant la Guerre du Fiel.

Tout comme Fiélon, Sartek ne pouvait être tué, aussi Fiélon le coupa-t-il en 99 morceaux, qu'il éparpilla à la surface d'Ethéria.

La Guerre du Fiel

En l'an 3459, le seigneur Fiélon quitta son Royaume de la Mort, faisant marche vers le sud à la tête de son armée.

Il terrassa les hauts-elfes et elfes des bois du nord, jusqu'à ce que les chevaliers de Sirilie rallient à leur cause Agariens, Sélentiens et barbares ariocs pour le repousser.

Fiélon fut vaincu et sa forme physique bannie d'Ethéria pour 99 ans.



Webmaster : Azharis
Design : acidf2k4

Compatible Mozilla Firefox Valid XHTML 1.0 Strict

Neuroshima Hex